Tapioca à la fraise de la page « Ma Calebasse Aux Mille Saveurs »

Hello, je reçois la belle Cowiya auteure de la page ma calebasse aux mille saveurs pour le challenge it’s your turn to cook. Elle nous propose sa recette de tapioca aux fraises à sa façon.

Présentation

Je m’appelle Cowiya, d’origine béninoise et gabonaise, maman de 3 garçons. Je suis une grande gourmande et quand, je goûte quelque chose qui me plaît, je le dis et j’essaie toujours de trouver les infos pour le reproduire, en y ajoutant parfois ma touche.

Et ça me fait toujours plaisir quand quelqu’un mange un de mes plats, apprécie et demande la recette. Pour moi la cuisine rime avec partage et émotions.

C’est comme ça qu’en 2015 je suis tombée sur une annonce d’un webzine à Lille qui recherchait des contributeurs, je me suis donc proposée pour la rubrique Cuisine.

De fil en aiguille j’ai créé ma page Facebook « Ma Calebasse Aux Mille Saveurs » en 2017 avec pour but de partager les recettes qui me plaisent, des recettes du monde, mais surtout des recettes africaines qui méritent d’être partagées avec des quantités pour être plus connues et plus testées.

J’adore aussi créer des recettes de desserts/pâtisseries qui mettent à l’honneur des produits africains.

Comment vis-tu le ramadan cette année?

Le Ramadan de cette année est très particulier dans cette période de confinement où on ne peux voir les proches, avec l’école à la maison en plus. Pour ma part, ça m’a fait prendre encore plus conscience d’un des buts du jeûne : se mettre à la place de ceux qui n’ont pas les moyens toute l’année. Du coup cette année je fais encore plus attention à ne pas trop cuisiner et surtout éviter le gâchis. La plupart du temps c’est une bouillie ou une tisane/thé (kinkéliba ou bulukutu) au moment de la rupture, puis quelques fois une petite entrée, un plat et parfois un dessert ou des fruits.

It’s Your turn To cook

Aujourd’hui je propose un tapioca à ma façon, agrémenté avec des fraises.
Le tapioca au lait est une bouillie qui me rappelle mon enfance, les vacances au Bénin où on pouvait en consommer à tout moment en les achetant chez les « bonnes dames » comme on les appelle souvent, avec l’incontournable lait concentré sucré. Maman en faisait à la maison aussi, mais il faut avouer que la nourriture de rue, « qui me connaît »… a souvent une saveur particulière, ce petit truc qu’on n’arrive pas à reproduire à la maison. C’est une des boullies qu’on consommait beaucoup à la maison au moment de la rupture du jeûne.

Ingrédients

  •  600ml d’eau
  • 60g de tapioca
  • Brins de citronnelle ou des feuilles de laurier 
  • 2 cuillères à soupe de lait concentré sucré 
  • un peu de poudre de noix de coco (facultatif)
  • 100 – 150 g de fraises rincées équeutées et coupées en quartiers.

Préparation

Pour la recette suivre le lien ici

Rejoindre les RS de ma calebasse au 1000 saveurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.